Qui suis-je

Qui suis-je ?

« Nous avons tous un but spirituel, une mission que nous avons poursuivie sans en être entièrement conscient. Ce n’est qu’une fois que cette mission devient complètement consciente que nos vies peuvent décoller » James Redfield

Avant de commencer les présentations, merci à toi d’être de passage sur mon site, de lire ces quelques mots et de vouloir en savoir plus sur mon parcours de vie. Arrivé sur Terre il y a 33 ans sous le nom de Szmil Stéphane, je suis un garçon très calme, posé et curieux (dans le sens où je m’intéresse à beaucoup de sujets différents). Depuis 2012 tout a commencé à changer dans ma façon de voir la vie, petit à petit, changement après changement…

Les yeux ouverts sur le monde et la société, je fais partie à présent de la nouvelle génération consciente, celle qui passe à l’action. Avant mon (r)éveil, j’étais complètement dans le moule de la société: un travail, un appartement, les sorties, consommer et m’alimenter sans me poser de questions… Ensuite « quelque chose » à changé en moi, comme par magie, progressivement. J’ai eu la chance de perdre mon travail dans une grosse société de Telecom fin 2013. Sans emploi, j’ai eu du temps devant moi pour commencer à modifier mon régime alimentaire, je me suis mis à faire du sport presque quotidiennement, j’avais une énergie et une force jusque là encore inconnue. Moi qui n’aimait pas lire, j’ai commencé à dévorer de plus en plus de livres, à regarder un nombre impressionnant de documentaires conscients et interviews sur internet, je voulais toujours en savoir plus. J’ai pris conscience que je ne connaissais rien et qu’il y avait une tonne de nouvelles choses qui m’intéressait. Un nouveau mode de vie à pris forme, une nouvelle vision de la vie, un nouveau monde s’ouvrait à moi, beaucoup plus connecté à mes ressentis, en accord avec mes principes, en accord avec mon coeur. Je découvrais enfin mon côté spirituel. Je prenais conscience que j’étais bien plus qu’un corps physique.

Stephane

« Lorsque tu poursuivras ton bonheur, des portes s’ouvriront où tu ne pensais pas en trouver et où il n’y aurait pas de porte pour un autre que toi » Joseph Campbell

La première grande aventure de ma nouvelle vie a commencé l’été 2014 lorsque je suis parti au Maroc en mode « wwoofing » (le woofing c’est le fait d’aller travailler dans une ferme en échange des repas et du logement) à la ferme The Zaïd Garden de Tagounite (province de Zagora, au sud-est du Maroc, à quelques kilomètres du désert), c’était ma toute première expérience en Afrique, mon premier lieu de wwoofing, mon premier voyage vers l’inconnu. Sans pouvoir l’expliquer j’étais comme guidé par cet endroit, ce pays, j’ai suivi mon intuition et je ne regrette pas du tout le voyage. Magnifique connexion avec le lieu, le pays, la région et avec le propriétaire et sa famille. Du coup, à mon retour en Belgique il ne m’a fallu que quelques jours pour me décider… C’était comme une révélation. Je quitte mon pays, la Belgique, et je pars vivre au Maroc ! Je pars pour développer des projets là-bas, vivre autrement, vivre simplement, en connexion avec la nature et les animaux. En quelques jours, j’ai vendu toutes mes affaires, la plupart de mes vêtements, mon matériel de dj, mes vinyles, bref tout ce que j’avais accumulé en 30 ans et je suis parti !

Cette décision était facile à prendre pour moi car c’était une évidence, je n’avais plus rien à faire en Belgique, je n’étais pas vraiment heureux dans mon ancienne vie, pas à ma place, ce mode de vie ne me correspondait plus. Connecté à la terre, à l’univers, je fais maintenant confiance à la vie, je n’ai plus peur de la vie ni de la mort, j’écoute mes intuitions et mon coeur, tout ça me procure une joie immense. Le seul moment compliqué à été de quitter ma famille, ce n’était pas vraiment difficile pour moi car ils sont dans mon coeur, peu importe où je me trouve sur terre. Mais les voir s’inquiéter autant pour moi, de la situation, ça n’était pas facile. Je sortais doucement du moule qu’on nous a appris à ne surtout pas quitter et ça leur faisait peur. J’ai essayé du mieux que j’ai pu de leur expliquer la situation et ce que je ressentais dans mon coeur, j’espère encore aujourd’hui que le message est passé. J’ai pris un autre chemin simplement pour être heureux, en paix avec moi-même et faire les choses dans le sens du vivant, de la vie. Je veux juste faire ma part, tel le colibri de la légende.

Szmil Stéphane

« Parce que j’ai choisi de vivre mes rêves plutôt que de rêver ma vie » Keny Arkana

En quittant la Belgique j’avais la tête complètement dans les étoiles, beaucoup de projets à réaliser, à mettre en place. Le projet initial était de développer la ferme de Tagounite grâce aux principes de la permaculture, je voulais aménager un grand jardin potager bio, étudier et travailler avec les plantes médicinales et aromatiques, créer une banque de semences pour le sud du Maroc, etc. Je voulais m’installer là-bas, apprendre la permaculture et y faire ma vie, mon projet. C’était sans compter sur les forces de l’univers pour me guider autre part, me faire évoluer un peu plus. J’ai finalement pris la réalité en pleine face, ce sera beaucoup plus compliqué que ce que j’avais imaginé… De complications en complications, j’ai fini par quitter la ferme en mars 2015 mais une partie de moi reste à jamais liée là-bas. C’est grâce à ce lieu que tout à démarré pour moi, que tout s’est éclairé dans ma vie. Je garde de très bon contacts avec le propriétaire, sa famille et j’y retourne de temps en temps.

Après Tagounite, je me suis retrouvé à Rabat, puis à Benslimane. J’ai passé un mois dans une micro-ferme développée en permaculture. Seul, livré à moi-même, dans la campagne, ne parlant pas encore arabe, ce n’était pas simple. A nouveau j’ai reproduit la même erreur qu’à Tagounite, je me suis engagé trop vite dans un projet qui m’aurait dépassé. C’est aussi ça mon expérience au Maroc, je me confronte à la réalité du terrain, j’apprends énormément des situations que je vis, des gens que je rencontre. Tout ça m’ouvre les yeux sur ce que je veux vraiment et surtout sur ce que je ne veux plus dans ma vie. J’ai vécu des moments magiques, rencontré des personnes exceptionnelles durant ce voyage, mais j’ai aussi été confronté à mes doutes, mes anciennes peurs, mes faiblesses. Ce voyage est comme une montagne russe émotionnelle et comme j’ai un grand coeur et que je suis très sensible j’ai du m’accrocher très fort à mes rêves et mes intuitions toujours présentes pour continuer d’avancer.

fevrier-permavieculture39

« Le plus grand voyageur est celui qui a su faire une fois le tour de lui-même » Confucius

Après plus de 2 ans de vie au Maroc, j’ai beaucoup grandi, c’est une école de vie incroyable le voyage. J’y vois plus clair sur ma mission terrestre. Je sais maintenant que j’ai simplement à avancer et à faire confiance en l’univers, me faire confiance et continuer d’être de plus en plus relié à mon être intérieur, à mon coeur. C’est quand même beaucoup plus simple lorsqu’on voit la vie de cette façon. J’arrive à prendre le recul nécessaire même lorsqu’il m’arrive des situations difficiles. Je sais que rien n’arrive par hasard et que tout ce qui vient vers moi est là pour me faire évoluer. Que ce soit du positif comme du négatif, je l’accueille en essayant du mieux que je peux de comprendre le message qui se cache derrière. Je continue donc ma route avec vous à mes côtés, j’ai toujours autant de joie à partager ce que je vis et ce que je comprend de la vie, j’espère que ça durera encore très longtemps. Le Maroc est un pays magnifique, je m’y sens bien, il y a un réseau incroyable autour de la permaculture qui ne cesse de grandir, j’ai encore beaucoup à expérimenter.

Fin avril 2016, après un retour obligatoire en Belgique suite à un accident à Marrakech, j’ai décidé de changer le nom de mon site. PermaVieCulture devient… Journal d’un Explorateur Spirituel. Je ne me reconnaissais plus dans l’ancien nom, malgré tout ce temps passé sur les routes je n’ai pas encore une grande expérience de la permaculture, je suis beaucoup plus un explorateur qu’un permaculteur. Peut être que plus tard, je réutiliserais ce nom pour un projet qui sera lié à la permaculture. Dieu seul sait ce que la vie me réserve.

steph-agdz02

Novembre 2016, me voilà installé depuis un peu plus d’un mois dans le sud du Maroc. Je suis à présent un résident marocain, j’ai trouvé une maison simple, en terre, dans le village de Tamnougalt. Je peux enfin m’ancrer un peu plus dans la Terre et mettre tout en oeuvre pour continuer mon évolution spirituelle et physique. Devenir la meilleure version possible de moi-même. Grâce au fait que j’ai un « chez moi », je peux vraiment vivre comme je le souhaite, manger ce que je veux (beaucoup de fruits et légumes) et pouvoir pratiquer au quotidien le yoga. Le yoga m’apporte beaucoup et m’aide à relier mon corps et mon esprit, j’adore cette pratique et chaque jour j’essaie de progresser. Je pratique aussi un entrainement physique au poids du corps (méthode « l’entrainement d’un détenu ») et continue de courir 2 à 3 fois par semaine. En parallèle à mon évolution physique, je n’oublie pas le reste et continue de lire de nombreux livres qui me permettent de mieux comprendre la vie, j’expérimente aussi de plus en plus à travers les relations humaines et tout ça me permet d’évoluer chaque jour un peu plus.

Niveau travail, je suis sur le point de devenir mon propre patron avec la création de la société Maroc en conscience. Je désire partager avec vous mon amour pour le Maroc à travers des voyages conscients et authentiques. Maroc en conscience vous permettra de découvrir le Maroc autrement grâce à des activités liées au bien-être holistique (yoga, méditation, relaxation, lecture…) et des activités avec des locaux (artisans, femmes, enfants…). Le but est de vous proposer des voyages initiatiques dans mon pays de coeur pour partager ensemble et vivre une aventure unique.

Si ce que je fais vous apporte du bonheur ou que vous souhaitez simplement soutenir ma démarche n’hésitez pas à faire un don (rubrique Soutenir le projet). Votre aide financière me permettra de prolonger un peu plus ma mission de vie et mon rêve.

Je tiens aussi à remercier Martin Bertrand, mon webmaster. Un garçon très talentueux et professionnel.

Restons connecté, on est ensemble… Paix

Stéphane

« La spiritualité, c’est comprendre ta place dans l’univers, comprendre que tu es connecté avec le reste de cet univers, cerner la nature de cette connexion et les responsabilités qui vont avec. » Vandana Shiva

Qui suis-Je ?

Qui suis-je ?

Maroc en Conscience – Voyages initiatiques et reconnexion à soi-même

Maroc en conscience

Suivez mes explorations sur YouTube

Suivez mes explorations sur YouTube

Une photo chaque jour sur mon profil Instagram

Une photo chaque jour sur mon profil Instagram

Mes lectures

Mes lectures

Contact

Journal d'un explorateur spirituel

Changeurs de Monde

Changeurs de Monde